Contact

CENTRE DES ARTS DU RÉCIT EN ISÈRE
Scène conventionnée / Scène Rhône-Alpes
40, rue du Docteur Lamaze
38400 Saint Martin d’Hères
04 76 51 21 82
info [at] artsdurecit.com
Infos pratiques

Accueil > Les artistes > AGNES DUMOUCHEL

AGNES DUMOUCHEL

"Je suis née à Paris où j’ai fait mes études. Toute jeune, j’aimais les livres, puis
j’ai eu envie de voyager, de « faire le tour de la prison » comme le dit Marguerite
Yourcenar. Munie de mon agrégation de Lettres, je pars enseigner en Grande
Bretagne, au Maroc, et en Russie. En 1978, je deviens membre du Roy Hart Théâtre. Pendant douze ans je vis en Cévennes, voyage en Europe au gré des tournées et partage le mode de vie et la démarche vocale de cette troupe qui vit « ensemble pour faire du théâtre et fait du théâtre pour vivre ensemble ». En 1990 forte de toutes ces expériences, je choisis de passer de la littérature écrite à la littérature orale et de prendre la voix et la voie du conte. Je m’installe dans les Hautes-Alpes. J’interviens dans les bibliothèques, écoles, MJC, théâtres et festivals."

Agnès vous emmène du côté de l’amour où vos oreilles seront chatouillées par « Le plus doux des mensonges », « Le Roi Cochon », « L’ours au croissant de lune », « L’ogre végétarien », « Pou et Pouille » et quelques devinettes de bon aloi. Le tout avec humour et rebond de la parole entre conteuse et public !

Elle peut choisir des contes inuits qui nous parlent de magie, de nature et de solidarité, dans lesquels elle vous fera aimer le mélange totémique des hommes et des animaux. Alors que nos fabliaux européens, nous ont habitués à voir sous les traits des animaux des caractères spécifiques qui appartiennent aux hommes, les contes inuits capturent plus que le caractère : c’est l’essence magique de l’animal avec qui l’on doit se confronter tous les jours pour survivre, qui entre en action.

Elle vous fait voyager en Russie, avec des contes russes collectés par Afanassiev, ou Alexis Tolstoï, entre l’Asie et l’Europe, à l’exact milieu de notre continent, ils présentent des analogies avec les contes européens de Grimm, ceux des Mille et unes nuits de l’Orient et avec les contes Inuits de Sibérie.

L’Homme semence

Ce texte écrit en 1919, relate des évènements peu connus, survenus dans le sud-est de la France, lors de la répression, impitoyable, qui suit le soulèvement républicain de décembre 1851 pour s’opposer au coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte. Le village des Alpes-de-Haute-Provence dans lequel habite Violette est soudain privé de tous ses hommes. Deux ans passent dans un isolement total. Entre femmes, la vie continue.
Arrive un homme...

Le texte autobiographique de Violette Ailhaud, intitulé « L’Homme Semence », est publié par les Éditions Parole.

> Accès pro

Suivez-nous

Plan du site

Crédits

Developpement et webdesign
www.chrisgaillard.com

Illustration : Bruno Théry

Dernière mise-à-jour : vendredi 17 novembre 2017

© Les Arts du Récit en Isère 2014