Contact

CENTRE DES ARTS DU RÉCIT EN ISÈRE
Scène conventionnée / Scène Rhône-Alpes
40, rue du Docteur Lamaze
38400 Saint Martin d’Hères
04 76 51 21 82
info [at] artsdurecit.com
Infos pratiques

Accueil > Les artistes > NIDAL QANNARI

NIDAL QANNARI

« La découverte, au lycée, des figures de styles, m’a fasciné, et transporté dans de longues sessions d’exercices de style pour conjurer l’ennui des cours d’anglais et de physique. D’abord imprégné d’une littérature romantique, je tentais, maladroitement mais en alexandrins, de gravir les sommets de la catharsis. Parallèlement, je me laissais aller à des rêveries d’écriture, loin de tout modèle littéraire, dans lesquelles, porté par mon imagination, j’inventais nonchalamment des personnages et des histoires. Il m’a fallu quelques années avant de réaliser que ces rêveries étaient bien plus précieuses que toutes mes tentatives de littérature émouvante.

Et c’est en tirant ce fil du ludique et du plaisir que j’en suis venu à écrire des histoires. D’abord comédien, j’ai très vite ressenti le besoin d’être créateur, d’inventer et de porter une proposition artistique. J’avais entre les mains ces quelques histoires inventées, j’ai donc commencé à les dire.
Le travail à la Maison du Conte de Chevilly Larue m’a permis de rencontrer d’autres artistes conteurs, de questionner avec eux la pratique du conte et d’enrichir mes propres réflexions.

La rencontre avec Frédéric Faye a été déterminante. Il m’a apporté un regard simple et lucide sur la création artistique, et une méthode de travail claire et efficace basée sur la justesse et la précision de la parole et du geste. Je suis très attaché dans ma démarche artistique à l’écriture et à la création. Je trouve qu’il y a dans l’invention et dans l’imaginaire une liberté qui m’apparaît toujours plus grande à mesure que je l’explore.  » Nidal Qannari

Après des études en conservatoire et à l’université, Nidal est appelé en 2004 à rejoindre la troupe de l’Atelier Volant au sein du Théâtre National de Toulouse. Cette troupe a pour vocation d’explorer les formes du théâtre musical. Il y travaille en tant que comédien accordéoniste, et participe à plusieurs créations, dont L’Augmentation de Georges Perec, mis en scène par Jacques Nichet. Au sortir de cette aventure, en 2006, Nidal rejoint la compagnie du Théâtre de Jade, compagnie spécialisée dans le théâtre forum.
Après ces expériences de groupe, le désir de créer un spectacle personnel qui corresponde au maximum à ses envies et à ses affinités artistiques s’est manifesté. Il se tourne alors vers le conte, grâce à la Compagnie d’Arcalande, avec qui il participe à la création de spectacles jeune public.
Après avoir reçu le prix du jury au Grand Prix des Conteurs de Chevilly Larue en 2008, Nidal participe au laboratoire des conteurs de la Maison du Conte. En 2010 il joue Le Carnaval des Animaux avec l’Orchestre de Bretagne sur un texte original, et il créé un spectacle de conte pour adultes, Vilain ! , qui s’attaque, avec un humour grinçant, au thème du sacrifice.
Il forme un duo de conte rock, Les Conteurs Electriques, et crée un spectacle jeune public à partir des contes traditionnels méconnus du pays de son père, la Priscile. Entre 2010 et 2014 il explore avec un groupe restreint de quatre conteurs les formes et les croisements du conte et des objets. Ce travail de laboratoire donne naissance à une forme spectaculaire qui est ensuite présentée dans de nombreux festivals.

Écouter l’interview de Nidal Qannari pour Radio Grésivaudan

MP3 - 7.6 Mo

REGARDEZ UN EXTRAIT

> Accès pro

Suivez-nous

Plan du site

Crédits

Developpement et webdesign
www.chrisgaillard.com

Illustration : Bruno Théry

Dernière mise-à-jour : vendredi 23 juin 2017

© Les Arts du Récit en Isère 2014