Contact

CENTRE DES ARTS DU RÉCIT EN ISÈRE
Scène conventionnée / Scène Rhône-Alpes
40, rue du Docteur Lamaze
38400 Saint Martin d’Hères
04 76 51 21 82
info [at] artsdurecit.com
Infos pratiques

Accueil > Les artistes > RACHID BOUALI

RACHID BOUALI

Elevé dans les cités du Nord, Rachid Bouali a commencé la comédie en 1988 dans plusieurs compagnies de théâtre (Hem, Caen, Lille). Puis à l ?école Lecoq à Paris, il étudie diverses techniques théâtrales : clown, masque, burlesque, pantomime, choeur tragique, mélodrame, conte. En 1996, il crée Les Gens d’Hem avec Didier Kowarski, recueille des contes auprès de gens des quartiers d’Hem. Il monte en 2000 Chinane qui entraîne dans l’ambiance des souks du Moyen-Orient sur les traces du terrible Tamerlan. Il rejoint la compagnie Joker dans Le Bourgeois gentilhomme et Le Cid. En 2005 c’est le réalisateur Maurice Faillevic qui fait appel à lui pour interpréter le rôle d’un leader syndical dans une entreprise en conflit. Cela donne le téléfilm Jusqu’au bout, diffusé sur France 3 et Arte. En 2006, il monte Cité Babel, déjà 100 représentations en France, et bientôt une tournée au Québec.

« Cité Babel »
Années 60 : les 30 glorieuses ont besoin de bras. A la limite de Roubaix et de Hem, une grande barre est érigée pour loger une population laborieuse et souvent immigrée. Le bâtiment se révélant vite trop petit, en 1974, on construit à Hem le quartier de La Lionderie. Aujourd’hui, le quartier est toujours là, ses habitants aussi...
Rachid Bouali a passé son enfance dans ce quartier. Il se souvient, il collecte, il rêve aussi. Entre récits du quotidien et imaginaire collectif, entre contes fantastiques et légendes urbaines, Cité Babel raconte les habitants de la Lionderie face à leur destin commun, renoncements et utopies. Anecdotes picaresques, personnages invraisemblables, combines, rites, initiations, fabulations, tout un petit monde digne des plus belles comédies italiennes.
Quand l’intime touche à l’universel... Chaque cité comme tour de Babel.

De et par Rachid Bouali | Co-écriture et mise en scène : Stéphane Verrue | Création sonore : Henri Demillecamp | Création lumière : Nathalie Perrier
Production : Cie La Langue Pendue | Coproductions : Cie avec vue sur la mer (Arras - 62), Centre des Arts du Récit en Isère


« Le jour où ma mère a rencontré John Wayne »
« Tous les matins, ma mère me racontait ses rêves... La tête dans la fumée de son bol de café, elle commençait toujours par « Cette nuit, j’ai vu des choses incroyables... » Ses récits à vous couper le souffle étaient un savant mélange entre sa Kabylie natale et sa condition de femme de ménage à Roubaix, le tout servi par des acteurs américains du feuilleton qu’elle avait vu la veille à la télé... »
Rachid Bouali raconte et joue avec humour et émotion des souvenirs, des anecdotes à propos de sa mère, égrenant « les jours où » comme des points de repère. Les sacrifices et les renoncements des autres mères du quartier, les exploits du quotidien qu’elles ont dû accomplir pour l’avenir de leurs enfants, trouvent leur place dans cette épopée des petites gens. Sur un texte engagé, incisif, émouvant et drôle, à la manière de Dario Fo, les personnages prennent vie dans le jeu tendre et plein d’humour du comédien-auteur.

Ecriture et interprétation : Rachid Bouali | Mise en scène : Alain Mollot | Création lumière : Claire Lorthioir
Coproductions : Cie La Langue Pendue, le Grand Bleu ENPDA, Le Strapontin. Avec le soutien de la DRAC Nord Pas de Calais et du Conseil Régional Nord Pas de Calais

> Accès pro

Suivez-nous

Plan du site

Crédits

Developpement et webdesign
www.chrisgaillard.com

Illustration : Bruno Théry

Dernière mise-à-jour : mercredi 13 décembre 2017

© Les Arts du Récit en Isère 2014